Manger la rue

Bangkok, premier matin 29 décembre 2014. Je viens de passer la nuit dans un hôtel pour clientèle gay recherchant une expérience proxénète. Comme vous le savez, tout ça se passe sans mon consentement. On m’a violé mon intégrité touristique, mais mon corps meurt d’envie de respirer l’air pollué de la capitale thaï.  Saoul du jetlag, … Continuer à lire Manger la rue